Enfin le printemps est arrivé, celui-ci amène avec lui la venue des oiseaux migrateurs, la chaleur, la fonte de la neige et surtout la montée du niveau de l’eau des cours d’eau et des lacs.

Comme vous savez, notre territoire est bordé à l’Est et au Sud par de magnifiques plans d’eau. Chaque année, ses plans d’eau gonflent et inondent nos chemins municipaux par endroit.

Il y a un endroit en particulier qui est récurant et dont nous devons fermer systématiquement tous les printemps pour une période d’environ trois semaines : le chemin de La Baie à la hauteur du crique à Bellefeuille.

Voici une énumération des raisons qui occasionne la fermeture de ce chemin :

  • Premièrement, c’est pour assurer votre sécurité.
  • Deuxièmement, c’est pour conserver le gravier dans le chemin
  • Troisièmement, c’est pour éviter la détérioration de la structure de la chaussée.

Le fait de rouler sur une chaussée inondée occasionne un déplacement de gravier fin qui est mélangé avec les roches (concassé 0/¾). Le mouvement de l’eau déplace le gravier fin et après il ne reste que les roches de plus grande dimension (¾ de pouces) et cela donne l’impression que l’on circule sur des billes ce qui affecte la stabilité de roulement, donc même vous avez une voiture qui est haute, qui est munie de quatre roues motrices ou qui a une traction intégrale, nous vous demandons de respecter la signalisation mise en place pour empêcher la circulation routière.

Nous sommes conscients que cette situation occasionne un détour pour plusieurs d’entre vous et nous comptons sur votre collaboration habituelle.

Rachel Cossette

Directrice générale

 



Commentaires